Depuis plusieurs années je ne peux plus l’utiliser sous peine d’être complètement hors service pour plusieurs jours. Et encore, je ne peux pas en une fois en faire profiter toute la maison.

 

Par conséquent, je me fais aider.

 aspirateur

 

 

Il y a un mois, j’allais mieux.  Et  je n’ai plus vu l’aspirateur comme une nécessité ; juste le signe d’un mieux-être : Deux  jours de suite j’étais parvenue l’utiliser ! Quelle évolution, même si ce n’était que dans une seule pièce. Pourtant mes muscles m’ont font savoir que j’avais travaillé !  Ils étaient à fond dans la contraction, jusqu’au blocage.

Soit ! Après la séquence aspirateur, il y eu, comme pour les sportifs, séquence  douche bien chaude pour  détendre les muscles, puis d’un long moment de repos pour récupérer.

 

Hélas, après ces quelques pas en commun, l’aspirateur et moi sommes à nouveau redevenus incompatibles :

Dans les moments d’extrême fatigue, le bruit de cet appareil m’épuise ! Donc pendant que ma femme de ménage l’utilise, pour ne pas être mise ko par cette machine  pourtant fort utile je change de pièce et je mets des boules Quies !

Sale bête.