Pour beaucoup de fibromyalgiques, lever les bras est extrêmement douloureux et/ ou épuisant.

shampoing

 

Aussi, se laver les cheveux peut relever de l’épreuve.

Pour les laver, j'ai adopté plusieurs solutions, en fonction de mon état.
Peut-être quel'une d'entre elle vous conviendra ?

 

bain

 

optimiste : Je vais bien (enfin...) : debout dans la douche, coude posés sur le mur, les bras peinent moins. Si la douche ou la baignoire sont au coin de deux murs, c'est encore plus confortable.

déjà ko,  je suis obligée de m'assoir : à la maison, je mets un tabouret en plastique dans la douche, et j’opère coudes  posés sur les genoux. Quand vraiment les genoux sont eux-aussi trop douloureux, insérer une serviette entre eux et les coudes. Mais ensuite, il faut faire sécher la serviette trempée, alors j'évite au maximum.

Dans le cas de la baignoire ou en déplacement, je m'assoie dans la baignoire ou la douche.

 

tabouret pliant


J'ai les cheveux longs, frisés, secs, alors le démêlage est difficile pour les bras. J'ai résolu le problème, d'une part en posant un masque de beurre de karité, avant le shampoing (enfin quand j'en ai le courage parce que cela fait beaucoup d’opération avec les  bras ), d'autre part en les démêlant sous l'eau lors du rinçage.

Et après tout ça, l'usage du sèche-cheveux n'est  plus envisageable. Je roule alors mes cheveux dans une serviette en micro-fibre, c'est très efficace.

 

Et pour les jours ou ça n'est vraiment pas le jour, ou si je sais que je ne vais pas pouvoir me reposer après, il y a aussi le shampoing sec. Je le fait moi-même avec du rassoul, de la Maïzena...Idéal pour les racines grasses, ça évite en plus les démangeaisons associées.